Qu'est-ce que le chamanisme ?

 

Le chamanisme et le chaman existent depuis l’aube de l’humanité ou presque. Le chaman était contemporain de l’homme chasseur-cueilleur avec lequel il fit alliance. 

Le chamanchamane (ou encore shaman), est un être humain qui se présente comme l’intermédiaire ou l’être intercesseur entre l’humanité et les esprits de la nature. 

Il a une perception du monde que l’on qualifie aujourd’hui d’holistique dans son sens commun ou animiste.

Le chaman est à la fois « sage, thérapeute, conseiller, guérisseur et voyant »

Il « est » l’initié ou le dépositaire de la culture, des croyances, des pratiques du chamanisme, et d’une forme potentielle de « secret culturel ». 

On le trouve principalement dans les sociétés traditionnelles ancestrales où il arbore des parures et pratique dans le secret.

Le chamanisme est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes des animaux, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à guérir, la communication avec des divinités, etc. 

C’est le chamane qui incarne cette fonction, dans le cadre d’une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel.

La pratique chamanique existe sur tous les continents. 

 

shaman

Quel est le rôle du chaman ?

 

Chaque communauté avait un chaman, celui-ci avait pour rôle de communiquer avec le monde surnaturel dans un but bien précis. 

Le chaman devait se concilier avec l’esprit de la bête qui sera tuée et mangée. Il pouvait aussi s’adresser à l’esprit de l’arbre qui sera abattu pour creuser une pirogue ou encore celui de la plante sauvage qui va être cueillie. Ceci afin d’éviter que leurs esprits ne veuillent se venger sur l’homme qui en a eu besoin pour vivre.

Pour subvenir aux besoins de la tribu en viande, les chasseurs s’adressent au chaman pour avoir le droit de tuer l’animal.

Le chaman, par la transe, visite le monde surnaturel et rends visite à l’âme de l’animal avant que les chasseurs ne tuent son enveloppe physique. 

Depuis les temps les plus reculés et encore dans de nombreuses traditions contemporaines, le chaman, d’allié des chasseurs, est devenu l’agent de liaison entre les mondes et entre l’homme et les entités du monde animal, végétal et minéral.

Le chaman est le spécialiste du voyage de l’âme.

Il est investi par des divinités ancestrales et de la nature du pouvoir de naviguer dans des contrées où aucun mortel n’a le droit de pénétrer sauf à mourir lui-même. 

D’ailleurs, le chaman en personne a expérimenté la mort (réelle ou rituelle dont il est sorti initié) et la renaissance, ce qui lui a donné accès à certaines connaissances.

Par extension, ses facultés lui permettent de guérir les maladies du corps et de l’esprit (medecine man). 

Il peut aller chercher les âmes atteintes de maladies dans le monde des esprits où elles errent. 

Il peut prédire les événements, contrôler les éléments de la nature. 

Dans la communauté, il peut préparer la bonne chasse ou la victoire des chasseurs et des guerriers. 

Enfin, il peut conduire les morts vers l’au-delà.

Indispensable à la communauté, le chaman restaure l’équilibre et l’harmonie de chacun et du groupe.

Source partielle : Qu’est-ce qu’un Chaman par Guy Lesoeurs + Wikipédia.

 

Pratiques chamaniques et animaux totem