Protocole d'utilisation de la sauge selon le chamanisme.

La fumigation avec la sauge est un rituel incontournable des pratiques chamaniques.

La sauge en question n’est pas celle de ton jardin, elle est amérindienne et spécifique.
Elle pousse dans les pays amérindiens et se charge de la vibration du lieu et des croyances perpétuées de la Terre, vous nommez cela le Pachamama.

Cependant, si la sauge est cultivée dans le jardin, avec le respect qui lui est due, si elle n’est pas traitée, il sera alors possible de l’utiliser comme sa consoeur amérindienne.

Comment faire une fumigation à la sauge amérindienne ?

Son utilisation est simple, il vous suffit d’allumer la smudge à l’aide d’une allumette, ou mieux, d’une bougie de cire naturelle. 

Afin d’augmenter sa puissance vibratoire, nous vous donnons conseil de fabriquer votre propre bougie.

Pour l’éteindre, remerciez la plante, et écrasez là doucement dans un le sable, ce qui correspond à un retour à la Terre.

Vos ancêtres amérindiens utilisent également l’abalonne ou l’ormeau pour ce dernier acte.

Sachez que dans le processus chamanique de la fumigation, les quatre éléments sont représentés :


Le coquillage symbolise l’Eau.
L’allumette représente le Feu.
Les herbes et la cendre vous relies directement à la Terre Mère Nourricière.
La fumée représente l’élément de l’Air.

 

Quels sont les effets de la sauge amérindienne ?

 

La sauge blanche a de nombreuses vertus et propriétés.

Outre le fait qu’elle puisse repousser les énergies négatives, elle permet de purifier le coté psychique d’une personne, de purifier une Terre maléficiée, d’apporter une guérison d’un sol et une purification en profondeur de cette dernière.

Afin de vous purifier, attiser la sauge dans votre espace vitale, autour de votre corps, « un mouvement » de la main, ou mieux, de plumes, amenez la fumée vers vos chakras afin de les nettoyer.

Pour assurer la dispersion de la fumée, utilisez des plumes. Celle-ci sont le lien entre le monde spirite des chamanes et de tous esprits du plan astral et terrestre.

L’utilisation d’une seule plume comme d’une aile entière est possible, veillez toujours à en remercier son porteur d’autrefois.

Commencez toujours par le chakras racine pour terminer au chakra coronal.
Passez toujours la fumée en débutant par l’avant du corps puis en terminant par l’arrière du corps, n’omettez jamais les cotés.

Posez le récipient avec le bâton qui fume, et nettoyez un à un vos canaux cognitifs, en prenant avec beaucoup de respect dans vos mains la fumée et en l’amenant à vos yeux, votre nez, votre bouche, vos oreilles, ajoutez à cela le cœur, centre névralgique de distribution des énergies pour en terminer.

La fumigation étant une activité spirituelle, la sauge une plante sacrée, les cendres qui restent dans la coquille sont sacrées. 

Nous en disposons de manière respectueuse dans un lieu naturel. 

Elles pourront également servir pour augmenter le taux vibratoire d’un lieu, ou purifier une terre saturée en énergie négative ou par sorcellerie.

N’omettez pas de remercier le grand Tout et Mère Terre par lesquels sont issus toutes formes de vies et de vibrations.

Reçu le 27/02/19 – Dark Angel