Le relais-charge pour se magnétiser soi-même ou une autre personne.

Magnétiser un relais-charge.

Le principe du relais-charge consiste à magnétiser, à charger une matière ou un objet que l’on sature d’énergie vitale. 

Cet objet ainsi surchargé est ensuite mis au contact d’une lésion, de la peau d’un patient ou de soi-même, afin que l’énergie qu’on lui a transmise soulage et rééquilibre (du moins pour quelque temps), jusqu’à la consultation d’un médecin ou d’un magnétiseur.

Pour le principe, on peut affirmer que tout le monde peut saturer un relais-charge, si on le magnétise suffisamment longtemps. 

On peut l’utiliser pour soi-même, ou pour une personne de son entourage, notamment pour combattre certaines insomnies, migraines ou névralgies nocturnes. 


Le procédé est intéressant et il permet, par exemple, d’attendre jusqu’au lendemain la consultation d’un praticien.

Quels matériaux choisir comme relais-charge ?

 
 

Les matières les plus couramment utilisées sont l’argile verte, le coton hydrophile et l’eau de source (non gazeuse) ou l’eau minérale en bouteille.


La plupart des pommades émollientes, baumes, et certains fruits (pomme) peuvent parfaitement jouer le rôle de relais-charge si on les magnétise convenablement, c’est à dire lentement et pendant 20 minutes environ. 

Quelques-uns seront consommés (fruit, eau, argile verte diluée) d’autres appliqués sur un endroit du corps ou sur le point de douleur (rondelle de pomme, argile verte, baume et autres).

Certains magnétiseur préconisent de magnétiser n’importe quel aliment qui restituera dans le corps la charge dont on l’a pourvu.

On conseille généralement de porter sur soi pendant quelques heures, une journée ou une nuit (maximum), un même relais-charge car la diffusion qu’il opère dans l’organisme est lente et progressive. 

Un relais-charge pourra être utilisé après une séance de kinésithérapie ou de magnétisme, une épreuve sportive, une période de forte tension nerveuse, un examen ou un entretien professionnel.

Quelques personnes portent sur elle (sur le plexus solaire) un petit coton magnétisé afin de se décontracter pendant un voyage en avion, ou d’attendre sans trop de stress un événement important.

Cependant, il est à noter que rien ne remplacera jamais la main humaine dans le magnétisme. 

Quel que soit le procédé utilisé et ses réussites, aucun objet ne possédera jamais l’efficacité et l’énergie que peut donner la main de celui qui soigne avec amour et volonté

 

Source : les mains qui guérissent et soulagent de Yann Gwennrann.

Fermer le menu