Qu'est-ce qu'un sourcier et la sourcellerie ?

Un sourcier, aussi appelé radiesthésiste, est une personne qui recherche de l’eau souterraine en utilisant des baguettes ou un pendule.

Historiquement, les premiers sourciers utilisaient le plus souvent une baguette en bois de coudrier (ancien nom du noisetier), en forme de Y.

Les sceptiques évoquent des expériences faites dans des conditions rigoureuses, dites en double aveugle, qui ont montré que les sourciers ne faisaient pas mieux qu’un choix au hasard.

D’autres témoignent de résultats surprenants, permettant de détecter non seulement de l’eau souterraine mais toutes sortes d’objets ou de cavités présents dans le sous-sol. 

Les sourciers et le phénomène qui sous tend leur activité restent très controversés.

Quels sont les outils utilisés par les sourciers ?

 

Les baguettes peuvent être d’origines naturelles ou métalliques (cuivre, fer, bois…).
On peut aussi voir des pendules dans l’image ci dessous :

baguette

Comment détecter avec une baguette de sourcier ?

Il faut au préalable être calme, détendu et avoir en tête le protocole de détection avant d’entreprendre toute recherche.

Vous devrez alors marcher calmement, ayant, au préalable déterminé avec précision votre parcours. Ceci afin d’éviter une perte de concentration lors du trajet.

Restez concentré, ne doutez pas de vos capacités. 

Cela pourrait vous faire perdre une partie de votre concentration et amener le doute dans votre esprit, et ainsi compromettre vos chances de réussite.

Comment mener à bien une recherche avec des baguettes ?

Marchez lentement pendant votre recherche, car vous risquez de passer à coté de l’objet de votre recherche. 

Soyez attentif à vos ressentis. 

Si vous avancez trop vite, vous déplacerez le point de rencontre avec l’eau, car pendant la réaction de vos baguettes, vous avancez toujours ! 

Un forage peut être désastreux si la localisation du point de forage est déplacée d’1 mètre !

Soyez conscient qu’avant d’entreprendre une recherche, il est préférable de « s’échauffer » afin de réveiller les perceptions endormies, ceci sur plusieurs mètres, afin que la détection ne commence réellement. C’est un rodage nécessaire.

 

Lorsque votre faculté de concentration sera optimal, vos baguettes se mettront à pivoter l’une vers l’autre. 

Continuez alors de marcher, car vous risquez d’arrêter leur réaction. 

Il est alors nécessaire qu’elles tournent complètement de tourner car c’est au moment où elles se croisent que se trouve l’eau. 

Continuez alors à marcher, tout en ralentissant et en observant leur comportement. 

Vous pourrez alors marcher quelques centimètres avant de trouver le point de jonction. Une fois que cela sera fait, vous aurez trouvé l’eau.

Procédez ensuite à de nouvelles détections en prenant soin de changer de lieu, pour avoir un terrain vierge. 

Revenir sur un même point ne sert à rien sinon dépenser son énergie pour refaire la même chose alors qu’il est si réjouissant d’obtenir de nouveaux résultats.

La détection se pratique de façon régulière et à petite dose. 

Soyez conscient que la détection fatigue, dès que cette fatigue se fait sentir, il faut alors arrêter.

Il est donc préférable de s’entraîner tous les jours, (environ une demi heure), afin d’acquérir la performance énergétique et garder la forme.

 
Vidéo explicative sur la recherche d’eau :
Fermer le menu